Archives par mot-clé : Persil Plat

Moules Marinières

moules-marinieres

A l’instar des traditionnelles et célèbres pantoufles, la charentaise serait également une blouse, descendant un peu plus bas que la taille, également originaire de la région dont elle tire son nom.

Selon les croyances populaires régionales, cette blouse aurait prêté son nom à la préparation d’une sauce dite « à la Marinière », composée d’un hachis d’échalotes, de persil et d’ail revenu dans du beurre, puis mouillé au vin blanc.

Généralement accompagnées de frites, elles rentrent dans la composition des traditionnelles « Moules-frites » originaires de la ville de Liège, en Belgique.

Continuer la lecture de Moules Marinières

Selle d’Agneau Farcie aux Champignons de Paris, Jambon de Bayonne & aux Fines Herbes

Selle d'Agneau Farcie aux Champignons de Paris, Jambon de Bayonne & Fines Herbes 1

A l’occasion de la  fête de Pâques et pour changer un peu du traditionnel gigot, je vous propose cette délicieuse recette de selle d’agneau farcie aux champignons de Paris, au Jambon de Bayonne et aux fines herbes.

C’est également l’occasion pour moi d’évoquer l’origine de cette tradition culinaire, issue des religions Juive et Chrétienne.

Continuer la lecture de Selle d’Agneau Farcie aux Champignons de Paris, Jambon de Bayonne & aux Fines Herbes

Céleri Rémoulade

celeri-remoulade

La Rémoulade est une sauce ayant pour base une mayonnaise, agrémentée d’échalote, de cornichons, de câpres et de persil hachés.

Son étymologie fait une fois de plus l’objet de discussion.

Selon Joseph Favre, célèbre cuisinier et journaliste gastronomique Français précédemment évoqué dans mon article sur la sauce Tartare, le terme proviendrait du verbe remoudre (moulu deux fois). Etant ici sous-entendu que les aliments étaient pilés dans un mortier.

Une seconde version émanant du Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales révèlerait que l’ancien terme rémoulade serait issu de l’expression « rouchi remola » signifiant « raifort gris ».

Continuer la lecture de Céleri Rémoulade

« Nouilles aux Moules » de Mon Père

 

nouilles-aux-moules-1

C’est en 1235 qu’un voyageur irlandais, Patrick Walton, aurait inventé malgré lui, la culture des moules sur bouchot.

Victime d’un naufrage dans la Baie de l’Aiguillon, située entre la Vendée et la Charente-Maritime, Monsieur Walton aurait été recueilli par les habitants de la région.

Il aurait ensuite décidé de s’y installer et de se consacrer à la capture d’oiseaux.

Pour ce faire, il décida de planter des pieux dans la mer et d’y accrocher des filets.

A sa grande surprise, les piquets plantés dans la vase se seraient rapidement trouvés tapissés de moules.

Il conforta et multiplia donc ses installations et les réunit par des claies.

Il baptisera alors son invention « Bouchot », issue des mots « bout » et « choat », signifiant « clôture en bois » en anglais.

Continuer la lecture de « Nouilles aux Moules » de Mon Père