Pâtisserie TOMO à Paris (75002)

 

TOMO, c’est tout d’abord la rencontre de deux chefs.

D’un côté, Takanori Murata, chef japonnais originaire d’Aichi, au sud-ouest de Tôkyô. Issu d’une longue lignée de pâtissiers, Murata  quittera sa terre natale et s’installera à Paris. Il y ouvrira son premier établissement en 2011: le Walaku,  pâtisserie du restaurant japonais étoilé Aida.

Il y proposera des wagashi (spécialités traditionnelles japonaises) telles que le mochi, le daifuku, ou encore le dorayaki.

D’un autre côté, Romain Gaia, chef français ayant débuté aux côtés du chocolatier Jacques Génin et qui continuera sa formation au Walaku, où il y rencontrera d’ailleurs son compère Murata.

Il quittera la France pour achever son apprentissage au Japon où il étoffera l’art et la maîtrise de la pâtisserie japonaise et notamment du dorayaki qui deviendra la base de ses créations. C’est à son retour à Paris qu’il ouvrira son propre établissement, le salon de thé TOMO.

L’établissement rassemble ainsi la passion commune des deux chefs pour le dorayaki avec une volonté commune: offrir à leurs clients des produits  naturels et un savoir-faire artisanal.

Derrière la devanture aux couleurs sobres se trouve une petite salle faisant office de boutique. Les pâtisseries se déclinent de manière ordonnée et minimaliste, de la plus traditionnelle, à la plus revisitée.

 

Car c’est bien de cela dont il s’agit.

La rencontre franco-japonaise est au cœur de la sublimation du dorayaki. Des plus classiques (fleur de sel, thé vert Matcha) aux plus belles revisites (le Paris-Kyoto (revisite du Paris-Brest), le Citron jaune et Yuzu, ou encore le Baba au Whisky Japonais), l’exaltation du premier abord laisse rapidement place au dilemme : Il faut choisir….

Élégantes, les pâtisseries allient le raffinement français et la sophistication japonaise. A la fois brutes et subtiles, les saveurs se marient parfaitement pour un équilibre absolu entre la pure gourmandise et le véritable art culinaire.

Si vous avez quelques minutes devant vous, n’hésitez pas à déguster vos pâtisseries sur place.

L’ambiance du salon de thé, situé en arrière-salle, est tamisée et pleine de charme. La décoration minimaliste, mais soignée. Le service quant à lui est souriant et chaleureux.

Comptez entre 4.00 € et 7.00 € la pâtisserie. N’hésitez pas à l’accompagner d’un chocolat chaud, d’un thé bio de la maison Jugetsudo ou encore d’un jus de fruit maison pressé sur le moment, avec des fruits de saison.

TOMO                                                                                                                                          11 rue Chabanais – Paris (75012)                                                                            Tél: 09 67 77 96 72 – www.patisserietomo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *